Avant propos:

Sur le plan esthétique, les seins constituent un symbole important de la féminité, de séduction, elles sont émotionnellement fondamentales. Comme son nom l'indique, les chirurgies esthétiques des seins fait référence aux poitrines féminines.

Les motivations, derrière la volonté de réaliser une chirurgie esthétique des de la poitrine sont multiples, en effet, il peut s'agir d'un défaut d'ordre naturel, un complexe psychologique, un accident de la vie, un relâchement cutané, un processus de vieillisse, une grossesse, un surpoids engendré par des seins trop gros et les douleurs inhérentes dans la colonne vertébrale, une harmonisation générale des lignes du corps ou la simple volonté de changer de poitrine pour répondre à un besoin personnel.

Augmentation mammaire, en quoi consiste l'intervention

L'augmentation mammaire à pour but de corriger le volume insuffisant des seins, par la mise en place de prothèses mammaires derrière la glande mammaire, ce qui assure l’amélioration de l'apparence des poitrines, et de l'équilibre de la silhouette de la patiente. En fait, le phénomène d'hypoplasie mammaire se définie par un insuffisant volume des poitrines en comparaison avec morphologie de la patiente, en tant que conséquence d’un développement insuffisant de la glande à la puberté, ou pouvant voir le jour secondairement suite à une perte du volume glandulaire après une grossesse, un amaigrissement, ou des perturbations hormonales. Ce manque de volume, est parfois associé à une ptôse qui se traduit par un sein tombant, un affaissement de la glande, une distension de la peau et des aréoles trop basses.

En fait, une augmentation mammaire ne consiste pas à faire une «nouvelle poitrine» mais plutôt à faire une poitrine, qui correspond à l’anatomie de la patiente et à son désir. Qu'il s'agisse d'une poitrine qui ne s'est pas développée suffisamment lors de l'adolescence ou d'une poitrine qui a été en partie perdue lors de grossesses, une chirurgie des seins doit mettre le corps en conformité avec la façon perçue par la patiente.

Les types d'implants:

augmentation mammaire

La chirurgie d'augmentation mammaire, implique l'utilisation d'implants ou de graisse, en vue d’augmenter la taille des seins ou de restaurer leur volume perdu après une perte de poids ou une grossesse. Les implants mammaires, les plus utilisés par les praticiens sont composés d’une enveloppe constituée d’un élastomère de silicone et d’un produit de remplissage. S'agissant des prothèses, ils diffèrent par le produit de remplissage contenu dans l’enveloppe. Depuis 40 ans, la grande majorité des prothèses posées dans le monde sont pré- remplies de gel de silicone. Ils ont fait la preuve de leur innocuité et de leur excellente adaptation à ce type de chirurgie car ils sont très proches de la consistance d’un sein normal.

La forme ronde de l'implant mammaire, donne du volume sur la partie supérieure des seins, et permet d'avoir une poitrine dont l'aspect est plus ou moins bombé en forme de pomme. Quant à la forme anatomique, elle donne aux seins un aspect en forme de poire, à travers laquelle la base de l’implant est plus bombée que son sommet et le sein présente un aspect en pente douce.

A qui s'adresse l'augmentation mammaire?

La majorité des patientes, optant pour la réalisation d'une chirurgie esthétique d'augmentation mammaire sont âgées de 35 ans et plus. Cependant, elle peut se pratiquer à tout âge à partir de 18 ans. Cette technique, est adoptée à toute femme présentant une poitrine plate sans son aspect, ou ayant perdue de son volume après une grossesse ou la réalisation d'un régime alimentaire.

Avant la chirurgie:

En vue de fixé la stratégie opératoire et de déterminé l’emplacement des cicatrices, le type et la taille des implants ainsi que leur positionnement par rapport au muscle, le chirurgien réalise un interrogatoire et un attentif examen, en prenant en se basant sur les paramètres faisant de la patiente un cas particulier. Il s'agit, de sa taille, poids, grossesses, allaitements, morphologie thoracique et mammaire, ou la qualité de sa peau.

Il est vivement conseillé, que le patient ou la patiente arrête de fumer au moins un mois avant l’opération, ainsi que tout médicament contenant de l’aspirine dans les 10 jours précédant le jour de l’entrée au bloc opératoire.

En fonction du type de l’anesthésie, le médecin anesthésiste demandera au patient ou à la patiente de rester à jeun sans rien boire ou manger durant les 6 dernières heures précédentes à l’opération.

Chirurgie d'augmentation mammaire:

L'opération, commence par la pratique des incisions cutanées dont le tracé fait référence à l’emplacement des futures cicatrices dissimulées dans des zones de jonction ou des replis naturels, et ce en vue d'introduire les implants dans deux positionnements possibles, à savoir, directement derrière la glande, en avant des muscles pectoraux, ou plus profondément, en arrière des muscles pectoraux. Face à une ptôse mammaire associée, traduite par des seins tombants et de basses aréoles, le praticien réduit l’enveloppe cutanée du sein en vue de le faire remonter. Ensuite, un petit drain est appliqué pour évacuer le sang qui pourrait s’accumuler autour des prothèses. Le chirurgien, termine son travail en posant un pansement avec un bandage élastique. Il faut noter, que l'intervention dure entre 1 heure et 2h, 30, se pratique le plus souvent en anesthésie générale lors d'une hospitalisation de 24 heures.

Après l'intervention:

Les suites opératoires, sont parfois douloureuses durant les premiers jours surtout si les prothèses sont de gros volume et placés derrière les muscles, qu'un œdème, des bleus et une gêne à l’élévation des bras.

Un traitement antalgique adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit à la patiente pendant quelques jours. Le premier pansement, est retiré après quelques jours, et sera remplacé par un pansement plus léger. Un soutien-gorge, pourra alors être recommandé nuit et jour pendant quelques semaines.

La patiente, devrait envisager une convalescence de 5 à 10 jours, et de ne reprendre ses exercices physiques qu'au bout de 2 mois.

Résultat:

Le résultat final de la chirurgie esthétique d'augmentation mammaire, est appréciable après 3 mois, le temps nécessaire aux seins pour retrouver leur souplesse et que les prothèses se stabilisent.

Ce procédé, apporte une amélioration du volume et de la forme de la poitrine. Les cicatrices, sont habituellement très discrètes. Le gain en matière de volume mammaire, a une répercussion sur la silhouette globale, permettant une plus grande liberté vestimentaire.

Au-delà de ces améliorations physiques, le recouvrement d’une féminité pleine et entière a souvent un effet très bénéfique sur le plan psychologique.

  • reduction mammaire
    reduction mammaire
  • lifting mammaire
    lifting mammaire
  • chirurgie des seins
    chirurgie des seins
  • augmentation mammaire
    pose d'implant

questionnaire de santé